Cartographie Saint-Cyr-en-Talmondais

Saint-Cyr-en-Talmondais

Cette commune contient des haies bocagères et espaces boisés remarquables, elle a l’avantage d’avoir un climat très doux et un sol riche propice à l’implantation de l’horticulture. Elle est d’ailleurs occupée par le magnifique parc floral et tropical de la Court d’Aron.

Les origines du village

La commune s’appelait tout d’abord « Aron » à l’époque celtique. Puis elle pris de nombreux noms dérivés avant de devenir Saint-Cyr-en-Talmondais dès 1817. La commune est connue de par les quelques tentatives d’assauts de Charette pendant la révolution, notamment celle de 1795 où, lui et ses soldats, se retirèrent après avoir perdu un grand nombre de soldats car ils n’avaient pas prévu assez de d’armement.

Le château de la Court d'Aron

La Court de Saint-Cyr était, avant de devenir une somptueuse demeure, une simple habitation agricole. Après l’avoir héritée de son oncle, Benjamin Fillon fit élever ce joli pavillon Renaissance que nous pouvons admirer aujourd’hui. A la mort de ce dernier en 1881, Raoul de Rochebrune, futur maire de la commune, et son père Octave, reprirent les travaux de restauration commencés par Benjamin pour transformer cette habitation en une des demeures les plus richement artistiques de la région !

Ils y construire une tour de 20m de haut accolée à la bâtisse permettant d’avoir un immense panorama. Y sont observables : les clochers de Luçon, Lairoux, Triaize et Grues, les tours de la Rochelle, la plage de la Tranche-sur-Mer ainsi que les massifs boisés et prairies inondées de Champ-Saint-Père, Moutiers-les-Mauxfaits, Port-la-Claye et la Bretonnière. Bien qu’il pouvait se visiter il y a quelques années, le château est redevenu privé et fait chambres d’hôtes.

Source du texte : Le Patrimoine des communes de la Vendée – p.671

Le parc floral de la Court d'Aron

En 1976, suite à la demande du propriétaire du Château de la Court d’Aron est crée de toutes pièces un cadre attrayant de 10 hectares qui sera ouvert un an plus tard, conviant alors les visiteurs à un tour du monde botanique. En effet, le parc compte environ trois mille espèces de plantes, ainsi qu’une petite ferme. On peut donc y voir bambous, bosquets d’eucalyptus, roseraie, lacs de lotus, petits ponts, cascades et bien d’autres !

Caractéristiques de la commune

PATRIMOINE

Ancien séchoir à tabac

Puit/Pompe

Plusieurs croix de mission

Sépulture de Raoul de Rochebrune (maire et propriétaire du château)

ÉVÉNEMENTS MAJEURS

Fête des lotus (juillet/août)

Gardons le contact

Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Instagram
Suivez-nous sur Youtube
Contactez-nous