Un terroir particulier pour des vins aux saveurs uniques

Au IXème siècle, les fiefs étaient des terres dépendantes des abbayes sur lesquelles les moignes cultivaient la vigne. 700 ans plus tard en Vendée, c’est le cardinal de Richelieu, évêque de Luçon qui fera don de ces terres viticoles aux paysans. D’ailleurs, jusqu’en 1984, les fiefs vendéens seront connus sous le nom d’ « Anciens fiefs du Cardinal ».

Aujourd’hui, cinq Fiefs Vendéens de renom se partagent l’héritage de ce terroir : Mareuil, Brem, Vix, Pissotte et Chantonnay. Les cépages dominants des Fiefs Vendéens sont : le Gamay, le Cabernet, le Pinot Noir, le Grolleau gris et le Chardonnay. L’air marin, les sols calcaires, les sols schisteux ou argileux façonnent ce terrain et influent directement les saveurs et la structure du vin.

∗ L’abus d’alcool est dangereux pour la santé. A consommer avec modération.