Pour un apéro traditionnel

Longtemps considéré comme le vin du pauvre, la Trouspinette a aujourd’hui trouvé ses lettres de noblesse. Cet apéritif vendéen peut être comparé au pinot gris ou à la liqueur de noix et se marie très bien avec le melon.

Elle est traditionnellement composée d’une macération de jeunes pousses d’épines noires (un petit prunelier sauvage dont on cueille les pousses au printemps) dans un mélange d’eau de vie, de vin et de sucre. De nos jours il existe autant de recettes de Trouspinette que de caves, à l’épine noire, aux pêches, à la griotte, aux fruits rouges … A vous de faire votre choix !

Pousse du prunelier sauvage - crédit photo : pixabay
Troussepinette - Cave des Chouans à Jard sur Mer