Une tradition incomparable

La “galette pâcaude”, appelée désormais brioche vendéenne, se trouve aujourd’hui sur toutes les tables, toute l’année et à tous moments de la journée.

Selon la tradition, elle était autrefois confectionnée par chaque famille au moment de Pâques afin de consommer les œufs stockés en abondance pendant le carême. Elle faisait office de cadeau de noce de la part des parrains/marraines ; comme il n’était pas rare d’avoir un grand nombre d’invités, la brioche pouvait peser jusqu’à 25 livres. Les convives étaient alors invités à participer à « la danse de la brioche” qui consiste à garder l’équilibre tout en portant à bout de bras la brioche sur une civière.

Plus encore, la danse de la brioche est un événement incontournable des mariages vendéens. La brioche fait partie intégrante du folklore et de la tradition vendéenne.

Selon la recette traditionnelle la brioche se compose d’oeufs, de beurre, de sucre, de farine et certains la parfume avec quelques gouttes d’Eau de Vie, de Rhum, de Cognac, de vanille ou d’une touche de fleur d’oranger, mais chut … c’est un secret ! Puis elle se tresse à la main avant de passer à une cuisson précieusement minutée !

cuisine oeuf blanc